Bienvenue sur Medicalis

Le répertoire du monde médical et paramédical


À la une


Covid. 1.600 cas confirmés et quasi confirmés du variant britannique au Maroc

Le nombre de cas confirmés touchés par le variant anglais atteint désormais 115 au Maroc, auquel s'ajoute celui des cas quasi confirmés qui atteint 1.500.Les indicateurs épidémiques se détériorent.

 

Au 9 avril 2021, le Royaume comptait 115 cas confirmés de variant britannique, a annoncé le chef du gouvernement ce lundi 12 avril au Parlement.

Saâd Dine El Otman, qui présentait l’évolution de la situation épidémiologique dans le Royaume, a fait état de 1.500 cas « quasi-confirmés » d’infection, portant le nombre de cas à 1.600 répartis sur les différentes régions du Royaume.

Le nombre total de cas d’infection à la Covid-19 a augmenté de 6,5% il y a trois semaines, de 20% depuis deux semaines et de 10,4% durant la semaine dernière.

Evoquant la campagne nationale de vaccination, le chef du gouvernement a affirmé que 11% de la population a été vaccinée contre la Covid-19 au 10 avril 2021.

 

Source: Médias24

Lire l'article

Préserver ma santé


Comment améliorer la qualité du sommeil de l’enfant ?

Le sommeil est une phase très complexe où plusieurs fonctions du corps sont réorganisées.

Un sommeil de qualité stimule le développement de l'enfant et favorise ses capacités d'apprentissage. À contrario, un sommeil insuffisant peut être néfaste pour sa santé, et affecter sa mémoire, son raisonnement logique, son comportement et sa capacité à contrôler ses émotions.

Un nombre adéquat d'heures de sommeil varie d'un enfant à l'autre. En général, les petits âgés entre 1 et 2 ans ont besoin en moyenne par jour de "11 à 14 heures"  de sommeil, tandis que ceux âgés entre 3 et 5 ans ont besoin de "10 à 13 heures" de sommeil par jour, y compris les siestes. À partir de l'âge de 6 ans et jusqu'à environ 12 ans, les enfants ont plutôt besoin de "9 à 12 heures" de sommeil par nuit.

Pour améliorer le sommeil des enfants, voici quelques recommandations :

  • La chambre de l'enfant doit être rassurante, sûre et calme. Il faut également éloigner son lit des appareils électroniques et autres, ou les garder hors de la chambre.
  • L'adoption d'une routine du coucher est essentielle. Elle permettra à l'enfant de se détendre et de s'endormir. Cette routine doit commencer dans la chambre de l'enfant 15 à 30 minutes avant le coucher. Elle doit également être constante et prévisible. Respectez une heure de coucher fixe.
  • Respectez un horaire régulier. Il est important de respecter la routine et l'heure du coucher tous les jours, même le week-end.
  • Il faut apprendre aux enfants à s'endormir seuls : lorsqu'un enfant a six mois, les parents peuvent commencer à s'éloigner progressivement du chevet du lit, afin qu'il s'habitue à s'endormir seul.
  • Durant la journée, privilégiez des activités qui favorisent le sommeil de l'enfant. L'exercice pendant la journée aidera l'enfant à bien dormir la nuit, tandis que l'exercice peu avant le coucher peut provoquer une insomnie en début de nuit. Idéalement, il faudrait éviter de faire de l'exercice deux à trois heures avant le coucher.

Lire la suite

Microbiote intestinal : Quel rôle joue-t-il sur la santé ?

Le microbiote intestinal assure un rôle essentiel dans la maturation du système immunitaire et dans diverses fonctions physiologiques.

Des modifications quantitatives et qualitatives du microbiote sont constatées dans un large éventail de pathologies : maladies inflammatoires de l'intestin, cancer colorectal, obésité, maladies auto-immunes et allergiques.

Les microbiotes sont composés de microorganismes non pathogènes dits commensaux, principalement des bactéries, mais aussi des archées, des virus et des champignons. L’organisme est composé de plusieurs microbiotes, notamment au niveau de la peau, de la bouche et du vagin, mais le microbiote intestinal est le plus important d’entre eux. 

"Le microbiote intestinal” est constitué de près de dix mille milliards de bactéries qui se développent dans le tube digestif. En effet, celles-ci vivent en communauté et restent collées aux parois du tube digestif grâce à un biofilm, qui est un écran protecteur qui les empêcherait d'être emportées par le transit intestinal. Or, la composition du microbiote reste unique pour chaque individu et varie tout au long de sa vie. Il ne se répartit pas uniformément dans l'écosystème intestinal ; sa densité est minimale dans l'estomac et maximale dans le côlon. Son équilibre est essentiel pour la santé car si de nombreuses bactéries présentes dans l'organisme sont bénéfiques, d'autres, au contraire, s'avèrent néfastes. 

Un adulte abrite en réalité "entre 800 et 1000" espèces différentes de bactéries, dont la majorité est bénéfique pour la santé.

Le rôle du microbiote intestinal sur la santé 

Le microbiote intestinal assure trois importantes fonctions : 

La digestion des aliments :  Le microbiote intestinal fermente les aliments non digérés dans l'intestin grêle, dans le côlon. Cette fonction est essentielle pour assurer le confort digestif quotidien et bénéfique pour l'organisme puisqu'elle libère dans l'organisme des "acides gras à chaîne courte", qui sont impliqués dans de nombreuses réactions de l'organisme.

Un effet barrière : Le microbiote intestinal protège l'organisme des "bactéries nuisibles" grâce à son effet barrière, y compris des bactéries qui sont susceptibles d'être dangereuses pour la santé humaine.

Le développement du système immunitaire : Le microbiote intestinal assure une stimulation du système immunitaire en permanence, presque 60% des cellules immunitaires" sont contenues dans l'intestin.

Lire la suite





Répertoire Medicalis



Votre annuaire médical en version Flipbook.

Consulter votre annuaire du monde médical et paramédical en version Flipbook.