Prenez votre rendez-vous médical ... en 1 CLIC

Trouvez la liste de tous les médicaments ... en 1 CLIC

Renseignez vous sur vos problèmes de santé ... en 1 CLIC

Professionnels/Etablissements
Médicaments
Maladies & Symptômes

À la une


Deux études rassurent sur la vaccination pendant la grossesse

Les vaccins anti-Covid à ARN messager présentent peu de risques chez les femmes enceintes selon deux études récentes, dont l’une montre notamment qu’il n’y a pas de danger particulier de fausse couche ou de naissance prématurée. 

La première, publiée la semaine dernière dans le Lancet Infectious Diseases, évalue les risques immédiats d’effets secondaires chez la femme enceinte après un vaccin à ARN messager. La seconde, publiée jeudi dans le British Medical Journal (BMJ) mesure, à plus long terme, les risques en matière d’accouchement.

Les deux études présentent des conclusions rassurantes quant à ces vaccins, l’un développé par Pfizer/BioNTech et l’autre par Moderna, qui sont au cœur de la vaccination anti-Covid dans plusieurs pays comme la France.

« La vaccination anti-Covid-19 pendant la grossesse n’est pas associée à un risque plus élevé de naissance prématurée (ou) de fausse couche », résument les auteurs du BMJ, concluant également qu’il n’y a pas de danger que le nouveau-né soit anormalement petit.

 

 

Source : H24 Info

Lire l'article


Préserver ma santé


Entretenez votre santé au mieux grace à notre Guide de santé

Acné en été : est-ce que le soleil peut donner des boutons ?

Toute personne ayant de l'acné devrait réfléchir à deux fois avant une exposition au soleil en été. Que ce soit sur le visage, le décolleté ou le haut du dos, l'acné n'aime pas le soleil. Autre problème, de nombreux médicaments anti-acnéiques sont photosensibilisants : ils peuvent déclencher des éruptions cutanées sur les zones exposées aux ultraviolets (UV), comme le visage, les mains, les avant-bras, les épaules, etc. Si vous osez porter un maillot de bain, l'éruption peut s'étendre à tout le corps.

Lire la suite

Variole du singe : ce qu'il faut savoir

La variole du singe poursuit sa propagation et l'Organisation mondiale de la santé s'efforce de surveiller la progression de l'épidémie et d'en comprendre les causes.

La Belgique, qui vient de confirmer un deuxième cas de monkeypox sur son territoire, a annoncé une quarantaine de 21 jours pour toute personne infectée par le virus.La variole du singe poursuit sa propagation au niveau mondial et l'Organisation mondiale de la santé s'efforce de surveiller la progression de l'épidémie et d'en comprendre les causes. La Belgique, qui vient de confirmer un deuxième cas de monkeypox sur son territoire, a annoncé une quarantaine de 21 jours pour toute personne infectée par le virus.

Lire la suite




Annuaire Medicalis


Annuaire Medicalis 25 éme édition : Répertoire du monde médical et paramédical au Maroc.



Une édition inédite de MEDICALIS, encore plus riche et exhaustive en informations, regroupant l'ensemble des professionnels de santé et établissements de soin au Maroc.



Nos partenaires